Expérience: culture de levures

Protocole Expérimental

Matériel:

-Une fiole 500 mL en pyrex

-Un bécher 500 mL

-Un bec électrique

-Un morceau de coton

-Un bulleur

-Un programmateur

-Du glucose (sucre)

-De la levure de boulanger

-Deux microscopes

-Deux cellules de Malassez

-Des bandelettes de "Keto Diastix"

-Deux spatules

-Deux pipettes

-Une balance précise au dixième de gramme

Expérience:

→ Mettre 400 mL d'eau dans la fiole puis la mettre sur le bec électrique, allumé sur force 10 et attendre que l'eau boue. 

→ Une fois que l'eau commence a bouillir, éteindre le bec électrique et mettre le morceau de coton dans le col de la fiole afin de limiter le mouvement de l'air dans la fiole. La fiole permettra de faire la culture des levures en milieu sans dioxygène (milieu 1)

→ Mettre 400 mL d'eau dans le becher, puis y introduire le bulleur et le brancher sur un programmateur pour qu'il fonctionne 15 minutes toutes les 15 minutes. Réguler la puissance du bulleur afin qu'il ne fasse pas déborder l'eau. Cela permettra de faire la culture des levures dans un milieu riche en dioxygène (milieu2)

 

→ Ensuite au temps t0 mettre 10 g/l de glucose, soit 4 grammes de glucose pour 400 mL, dans les deux milieux. Puis avec une spatule, homogénéiser les milieux. Faire attention à ne pas introduire de dioxygène dans le milieu 1.

→ Mettre 0,25 gramme de levure dans chaque milieu et agiter avec la spatule pour dissoudre les levures dans l'eau.

→ A l'aide d'une bandelette de <<Keto Diastix>>, mesurer régulièrement le taux de glucose dans les deux milieux aux temps t0, t1, t2 et t3. (chaque mesure est espacée de 20 minutes).

→ Prélever, à l'aide de deux pipettes, quelques millilitres de solution de chacun des deux milieux aux temps t0, t1, t2 et t3. Pour chaque prélèvement, mettre quelques gouttes de solution sur une cellule de Malassez.

→ A l'aide de deux microcospes et de deux cellules de comptage, compter les levures qui se trouvent dans un carré élémentaire (c'est-à-dire 5 carrés en diagonale)

Résultats :


 

 

 

 

 



On remarque donc , grâce à ces deux tableaux , que les levures se développe plus rapidement dans un milieu contenant de l'oxygène . De plus , elles consoment beaucoup plus de glucose dans un milieu sans O2.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Avec ces deux graphes ci-dessus , on peut donc en conclure qu'il existe deux métabolismes de levure différentes , la fermentation et la respiration . Les levures agissement sur le taux de glucose en fonction du milieu c'est dire que lors de la fermentation (milieu sans O2) le glucose est consommé très rapidement contrairement à la respiration.

 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site